920105 - Courbevoie-Puteaux-La Défense

Organisateurs / Responsables


Présentation

Portraits de légionnaires par Michel Rapoport 

Courbevoie 

Pierre Boucher (1772-1831). Né à Courbevoie, fils de soldat, d’origine modeste, il s’engage en 1785 dans le régiment des Gardes Suisses. Lors de la suppression de ce dernier en 1792, il rejoint la Garde Constitutionnelle, puis le Bataillon des Volontaires de Seine et Oise qui fait partie de l’Armée du Rhin. Sous les ordres successifs de Custine, Beauharnais, Pichegru, Augereau et Moreau, il est de toutes les batailles entre 1792 et 1795 et se distingue par sa bravoure. En ventôse an X, il intègre la Garde des Consuls puis la Garde Impériale. Il est au Camp de Boulogne, à Austerlitz, à Iéna, à Leipzig, participe aux campagnes de Russie, de France et combat à Waterloo. A la fin de l’Empire, il est colonel major. Ayant la confiance de Napoléon, sa fidélité et sa bravoure sont récompensées.

Chevalier de la Légion d’honneur en 1804, promu officier et crée chevalier de l’Empire en 1809, il est fait baron d’Empire en 1813.

Puteaux 

Auguste Durst (1842-1930) Né à Neuilly, cet ancien communard, exilé un temps à Londres, est influencé, dans un premier temps par les peintres de Barbizon, puis par Claude Monet. Certes peintre champêtre qui se singularisa par une période « monochromatique » verte, il s’attacha cependant à peindre des femmes, paysannes dans leur environnement ou servantes et bourgeoises avec, en second plan des jardins. S’il travaille une partie de l’année dans sa résidence de Saint-Vaast, près de Dieppe, il semble parachever ses toiles dans son atelier de Puteaux, ville où résident aussi ses amis Vuillard et Kupka. Avec ce dernier et les peintres Jacques Villon et Jacques Bon, il participait d’une communauté artistique, le Groupe de Puteaux.

En 1902, le président Loubet le nomme chevalier de la Légion d’honneur. En 1908, la mairie de Puteaux lui achète Le phare de la Corbière.

 

 François Kupka (1871-1957) est né en Bohême, dans une famille de petite bourgeoisie. De 1889 à 1896, il fréquente les Académie des Beaux-Arts de Prague puis de Vienne, alors intense foyer culturel. En 1896, il s’installe à Paris, devient l’un des illustrateurs de L’Assiette au Beurre, hebdomadaire satirique. En 1908, il se fixe à Puteaux et participe au Groupe de Puteaux. Bien qu’antimilitariste, il s’engage en 1914, mobilise les volontaires tchèques et reçoit la Légion d’honneur à titre militaire. Au cours d’une très longue carrière de peintre, Kupka a connu d’importantes évolutions stylistiques. Après une période symboliste, ses recherches le mènent vers l’abstraction dont il est l’un des pionniers. Amorpha, présenté au salon d’Automne de 1912, est sa première œuvre non figurative. Kupka s’éteint à Puteaux où il a passé l’essentiel de sa vie.

Réunions

 15/04/2023 : AG

C’est sur la proposition de M. François Tron, Professeur d’Immunologie des Universités, ancien praticien hospitalier et membre du comité SMLH de Courbevoie–Puteaux–La Défense, que ce comité et le 2eme secteur de l’ANMONM 92 ont organisé le 13 mars 2021 une conférence sur le thème: Vaccins, Principes, Développement - Application à la prévention de la Covid19

En savoir plus

 

 Deux réunions du comité ont été organisées le 10 avril 2021 et le 26 juin 2021. Auparavant, le bureau du comité avait été réuni le 23 janvier 2021. Par ailleurs, le président du comité a participé à deux réunions du bureau élargi de la section 92 Nord les 25 septembre et 20 novembre 2021 sur invitation de Michel RAPOPORT, président de la section.

 

une réunion a eu lieu le 22 Janvier 2022 . En savoir plus en cliquant sur le lien ci-dessous . 

Compte rendu réunion comité 22 01 2022

Actualités

Photos

La carte géographique des membres du groupe